AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ecrire pour exister - Héra, Abel (et Claria?)

Aller en bas 
AuteurMessage
Abel E. Yaréar
Professeur d'Astronomie
Abel E. Yaréar

Messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2014
Age : 23
Localisation : Sûrement ailleurs

MessageSujet: Ecrire pour exister - Héra, Abel (et Claria?)   Mar 7 Oct - 14:47


Chère Mrs Kolensberg,

Ah ! Malheur de ne pas savoir comment cette lettre sera reçue ! D'ignorer quelle sera votre réaction !Comment donc interpréter votre départ ? Comment comprendre ? Depuis cette soirée je suis hors de mes pensées, perdu entre deux mouvements, comme un musicien qui a raté la reprise et qui est décalé sur sa partition. Je suis la recherche de mon rythme, de mes notes brouillées. Excusez-moi, je ne peux faire autrement que vous écrire aujourd'hui.

Les raisons de votre départ, elles vous sont personnelles, je sais bien que vous n'êtes pas du genre à vous étendre sur votre vie privée – en cela vous êtes assez semblable à mon nouveau collègue ; dommage que n'ayez pas eut le temps de mieux vous connaître, vous vous apprécieriez sûrement. Malgré tout vous me voyez confus ; je vous pensais attachée à Poudlard, vu votre dévouement pour l'école l'an dernier. Vous avez été plus qu'une concierge, une gardienne du lieu. Courageuse et déterminée, je n'oublierai jamais que c'est vous qui m'avez sauvé du baiser fatal.

Je vous sais excellente sorcière, et c'est pourquoi une part de moi – je m'en excuse – se réjouit de vous savoir à l’École du Ministère, auprès d'Enlil. Je n'ose encore lui écrire, et surtout pas venir le voir à l'ENM, car j'ai peur de le perdre à jamais. Pouvez-vous concevoir tout l'amour que j'ai pour lui ? J'en suis sûr, car tout homme a dû déjà ressentir sentiment si fort, sans quoi il ne serait pas homme. J'ignore pourquoi il a choisi de partir, pourquoi il s'est soudain senti si étranger et rejeté au point de croire que sa place n'était plus ici. Pourtant je le sais, je le sens, nous ne sommes pas faits pour vivre loin l'un de l'autre. L'envoyer à Poudlard il y a un an a été une erreur que j'ai payé en faisant une rupture avec mon passé et construire une nouvelle vie en Angleterre. Tout cela pour lui, seulement lui. Rompre avec ma compagne, quitter collègues et amis, abandonner ma réputation : je n'ai pas hésité, j'ai tout plaqué. Et à présent... je le vois se détourner de moi. Partir, sans savoir ce qu'il pense, sans savoir seulement s'il est heureux ou non.

Avez-vous des enfants ? Un mari ? Vous devez savoir ce que c'est que d'aimer trop un être pour vouloir faire partie de sa vie. Je pourrais me damner si cela pouvait m'assurer qu'il mènera une vie heureuse. Car moi je suis déjà heureux, à chaque fois que je pense à lui. Fichtre, il y a tant de questions que j'aurais dû vous poser quand vous étiez encore là ! Passer plus de temps avec vous, mieux vous connaître... Je regrette de ne pas mieux profiter des gens autours de moi, car en un battement de cils les voilà partis. Mais je vis comme s'ils allaient être toujours avec moi. Alors maintenant que vous êtes loin, qu'Enlil est loin, que les autres élèves que j'ai eu en cours l'an dernier et dont je ne pensais pas que le destin nous séparerait (Blanche, Rose, Lilium...), maintenant que tout est fini, moi je veux poursuivre.

Permettez-moi d'entretenir ce lien, répondez-moi, je vous en prie.

Abel Yaréar
.

_________________
(#663300)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra Kolensberg

Héra Kolensberg

Messages : 84
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 22
Localisation : dans un couloir

MessageSujet: Re: Ecrire pour exister - Héra, Abel (et Claria?)   Sam 11 Oct - 11:41

M. Yaréar,

J'ai bien reçu votre hibou, et je réponds à votre appel. Je dois dire que j'ai été surprise de votre hibou, et qu'il vienne si tôt, nous sommes à peine rentrés. C'est pourquoi j'aurais bien du mal à vous raconter comment se passe la vie ici. Je vais essayer, et vous pourrez montrer cette lettre à Mme D'Aragon, je pense qu'elle aimera savoir ce qu'il se passe ici.

Le soir de notre arrivée j'ai rencontré le ministre, M. Fall. Mais je ne l'ait pas revu depuis. Le directeur est un homme assez austère, ancien patron de l'entreprise Apothicarius, vous savez cette firme de fabrication d'ingrédients pour les potions. Il s'y connaît en administration et en gestion d'entreprise, c'est sûr, mais concernant l'enseignement ? Il n'a jamais mis les pieds dans une salle de classe, de toute évidence...

Bref, les enfants ont pris place dans leur nouveaux dortoirs. Plutôt bien agencés, spacieux, c'est quand même un peu froid. Heureusement les élèves sont restés ensemble, je crois qu'ils étaient rassurés d'être avec des amis. Le lendemain nous avons attaqué les cours, chacun dans son année. Il n'y a pas de système de maison ici vous comprenez, donc le jeune Adonis était avec Hadrien, Rose avec Blanche, et enfin votre cousin Enlil avec Lilium, tout les deux d'anciens Poufsouffle je crois. Pour l'instant je n'ai eu aucun retour sur comment se passaient les cours, je suppose que tout va bien.

Pour votre cousin, je promets de garder un œil sur lui, autant que je le peux. Mes charges de concierge sont plus lourdes, je dois apprendre à connaître les lieux et la nouvelle administration. Il me semble encore triste, il ne parle pas, et il rêvasse. Pourtant le jeune Hadrien essaye d'être là près de lui, il l'aime bien je crois. Il essaye de lui redonner le sourire, mais nous sommes tous un peu moroses pour le moment.

Le moment n'est pas venu de vous expliquer pourquoi je suis partie. Un jour je vous le dirai, soyez sûr. En attendant, continuons à nous échanger les nouvelles, car peu importe où je suis, je reste liée à ceux que j'apprécie.
Veuillez croire en mes meilleurs sentiments.

Héra Kolensberg.

PS : à l'occasion, donnez-moi des nouvelles de Mr. Bishop voulez-vous. J'aimerais savoir comment il va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claria D'Aragon
Directrice de Poudlard
Claria D'Aragon

Messages : 712
Date d'inscription : 14/02/2009
Age : 26
Localisation : Partout!

MessageSujet: Re: Ecrire pour exister - Héra, Abel (et Claria?)   Dim 23 Nov - 21:36

Chère Mrs Kolensberg,

Je ne sais pas vraiment si je fais bien de vous écrire cette lettre: vous n'avez peut-être pas envie d'avoir des nouvelles de votre ancienne supérieure, sachant que c'est vous qui avez décidé de quitter Poudlard. Mais le vide laissé par le départ inattendu de Mr Yaréar sera, je pense, impossible à combler. De ce fait, je songe de plus en plus à fermer l'école. Après-tout, pourquoi continuerai-je à me battre? Vous n'avez pas donné signe de vie depuis votre dernier échange avec Mr Yaréar, du moins à ce que j'en sais: c'est que la vie à l'Ecole Nationale de Magie ne doit pas être si mal. Après tout, le Ministère fait peut-être du bon travail. Je met peut-être des bâtons dans les roues à un projet bénéfique pour les prochaines générations. Pourquoi empêcherai-je les élèves d'avoir l'éducation qu'ils méritent? J'ai de plus en plus l'impression de m'être trompée gravement au sujet de l'ENM. Bishop a beau me dire de tenir bon, je ne vois plus trop pourquoi je continuerai de suivre ses conseils.

Je vois dans cette lettre une ultime demande de compte rendu. Je vous demanderais donc la plus grande honnêteté sur la vie dans cette nouvelle école, et sur l'éducation qui y est donnée. Pardonnez le ton directif de cette lettre, voyez cela plutôt comme un dernier appel.

Dites à Abel que j'accepte sa décision, même si j'aurais préféré qu'il en soit autrement. Bishop tient également à vous faire passer ses amitiés. Enfin, j'espère que vous vous portez bien. Je ne vous souhaite que de bonnes choses.

Claria D'Aragon

_________________

#993399

Avatar par Nene Thomas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard2012.forumactif.com
Héra Kolensberg

Héra Kolensberg

Messages : 84
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 22
Localisation : dans un couloir

MessageSujet: Re: Ecrire pour exister - Héra, Abel (et Claria?)   Jeu 27 Nov - 19:51


Madame la Directrice, chère Claria,

Je ne sais comment excuser mon absence de lettres, quand je sais combien il est primordial que les événements actuels soient transmis d'une école à l'autre. J'ai conscience de l'isolement que vous devez ressentir, j'espère pouvoir vous aider.

Quelle n'a pas été ma surprise de voir arriver le professeur Yaréar il y a quelques jours ! Il était en compagnie de son jeune cousin, et m'a affirmé vouloir rester à l'ENM. Ses affaires sont arrivées peu après lui, grâce à M. Grimson. M. Yaréar m'a raconté un peu comment se portait Poudlard. Il semble que les cours se poursuivent, que vous vous relevez de la perte d'une partie de l'effectif.

Et de fait, Poudlard est toujours là. Pourquoi donc douter à présent ? Vous avez tenu jusqu'ici. Vous pouvez encore survivre. Je devine combien ça doit être dur, sans plus aucune ressource de la part du ministère. Mais enfin, je suis sûre qu'un appel aux dons pourraient y pallier. Poudlard jouit d'une réputation et d'une ancienneté peu comparable à d'autres écoles du monde. Il est connu au-delà des frontières anglaises. Je suis convaincue de la légitimité de son existence, et je ne conçois pas sa fermeture.

Bien sûr, mes mots peuvent sembler en décalage avec ma position actuelle. Je suis à l'ENM, en effet, mais c'est plus par souci pour nos élèves que par respect de l'Autorité. Pour tout vous dire, je regrette chaque jour un peu plus mon choix. Ce lieu où on nous a amené est froid, dépourvu d'âme, rigide, et uniquement tourné vers la performance, comme une entreprise est attirée par le bénéfice. La recherche du bénéfice à l'ENM, ce sont les résultats, à tout prix. Cette école est là pour former des esprits, non pour les élever dans le respect de la singularité de chaque élèves. Ils ont tous tendance à se fondre dans la masse, et je constate à regret que moi-même je perds l'habitude de regarder les visages que je croise. A Poudlard nous étions des individus, avec nos défauts et nos qualités, ici nous sommes des stéréotypes vides. Nous sommes des cubes prêts à rentrer dans la case qu'on a choisi pour nous.

Moi-même je deviens une concierge-type, vieille et endormie. J'ai quitté Poudlard en pensant que j'avais passé l'âge de me battre, d'avoir des idéaux et des convictions à défendre. Je n'avais pas réalisé que la lutte et l'idéal d'un monde meilleur étaient justement ma raison d'être. Vous êtes jeune, Claria, ne commettez pas la même erreur. Ne vous pliez pas comme je l'ai fait. Suivez ce qui vous semble juste, suivez votre raison. Abel Yaréar a suivi son cœur en revenant ici, mais je sais qu'il en a laissé une partie derrière lui. Je pense qu'il n'a pas encore trouvé le repos.

Cette lettre est déjà bien trop longue. J'aimerais vous parler plus de l'ENM, et que nous discutions de ce qui vous trouble. Peut-être pourrions-nous nous rencontrer ? En faisant attention de ne pas être suivie, je peux venir à Pré-au-Lard un week-end. Cela me fera du bien de revoir les tours du château.

En attendant votre réponse, je vous souhaite une bonne fin de journée.

Héra Kolensberg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecrire pour exister - Héra, Abel (et Claria?)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecrire pour exister - Héra, Abel (et Claria?)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecrire dans un français correct
» Trucs et astuces pour écrire dans un français correct !
» Guide pour les débutants
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard :: HRP :: Archives :: Rentrée 2052-53-
Sauter vers: